Plus que prometteuse, c’est ainsi que s’annonce la treizième saison du Family Trophy. Un calendrier harmonieux, des épreuves premium et une nouveauté : la création d’une catégorie 125 Trail pour rouler dans l’esprit et pour pas cher.

Les Familistes se sont régalés lors de la saison 2016 avec de nombreuses épreuves (sept !) toutes aussi sympas les unes que les autres, une météo parfois capricieuse mais en général pas dégueu et des dates bien échelonnées sur la période mi-avril à début septembre. Ce sera un poil moins riche en courses pour 2017, certains clubs ayant soit ressenti le besoin de souffler, tel le MC Chambloux, soit l’envie de faire autre chose comme l’Issoire MV et le MC Lévézou. On ne les blâmera pas car ils ont déjà bien donné pour la cause du Family, qu’ils en soient ici remerciés. Ce seront donc cinq rendez-vous auxquels sont conviés les pilotes et tous de bonne tenue. A commencer par le “blockbuster” du calendrier, l’I-Rondelle Classic de Champagnat dans la Creuse qui a tout pour plaire et sera une formidable entrée en matière fin avril. Gros challenge pour Isabelle Siquot et sa troupe, faire mieux que la géniale édition 2016 qui avait été parfaite sur tous les plans : liaisons, temps, spéciales, météo… Un gros mois plus tard, début juin, le MC Combellois organisera son deuxième Family, en espérant qu’il soit moins humide que celui de 2016. Située à La Combelle, pas loin d’Issoire, dans l’un des sanctuaires auvergnats de la discipline, cette épreuve s’annonce appétissante elle aussi.

2017 : année centriste
Tout début juillet, c’est un autre must qui se présentera aux Familistes : Villebret. Une étape traditionnelle du calendrier, dans une région, l’Allier, qui est aussi l’un des berceaux de l’enduro, organisée par un club qui maîtrise les ficelles du Family pour avoir mis sur pied de nombreuses et chouettes éditions.

Article complet sur la family trophy saison 13 à retrouver dans Enduro magazine n°89