GP du Portugal : le résumé du samedi

Un GP dur et éprouvant, du suspense, des rebondissements, on fait le point par catégorie.

Samedi E2 : Pela si près de la victoire
Pierre-Alexandre RENET (F – HVA), en confiance après une belle victoire au mental à Solsona, cherchait à asphyxier d’entrée Antoine MEO (F – KTM) qui, une fois n’est pas coutume, eut du mal à se mettre dans le rythme dans le premier tour. Le Champion du Monde E2 2012 s’adjugeait les trois premières spéciales, suivi de près par un Johnny AUBERT (F – Beta) toujours aussi à l’aise au guidon de sa Beta. Mais l’officiel KTM monta progressivement en régime et entreprit une remontée fantastique sur le Normand. Au point de prendre les commandes dès la fin du troisième tour. Pourtant le Quadruple Champion du Monde restait toujours sous la menace de l’officiel HVA et dût sortir un temps canon dans la dernière Xtreme Test de la journée pour arracher la victoire ! «Je suis parti tranquillement ce matin pour éviter de faire trop d’erreurs… Pela a été très rapide et a vite creusé l’écart. Puis il s’est mis à faire quelques erreurs et j’ai décidé d’accélérer dès le troisième tour, ce qui m’a permis d’aller le chercher et de remporter cette belle victoire très précieuse dans l’optique du Championnat ! » a commenté MEO. Derrière ce duel de feu, AUBERT commettait trop d’erreurs, ce dont profitait parfaitement un SALVINI très courageux qui arrache, par la même occasion, son premier podium de la saison. L’Espagnol Oriol MENA (Beta) s’adjuge la dernière place du Top 5 au nez et à la barbe de son compatriote Lorenzo SANTOLINO (Sherco). Mention spéciale pour Jamie LEWIS, car le Gallois signe une belle 7e place tandis que le local de l’étape Gonçalo REIS (KTM) intègre le Top 10.

E3 Samedi : Cervantes affronte la relève
La bataille qui oppose CERVANTES, PHILLIPS, SEISTOLA, BELLINO, CORREIA et LEOK en Enduro 3 a une nouvelle fois bien eu lieu. Tandis que Matti SEISTOLA (Sherco), Matthew PHILLIPS (KTM) et Mathias BELLINO (HVA) partaient très forts dans l’Enduro Test, le double vainqueur du Grand Prix de Catalogne commettait quelques erreurs et ressortait à la 8e place. Par la suite, il réalisait deux temps canons mais l’officiel HVA résistait tandis que ses deux autres rivaux restaient au contact. Puis dans le deuxième tour, Matthew PHILLIPS prenait les commandes de la catégorie avant de devoir rapidement les laisser à son coéquipier qui creusait l’écart et assurait une troisième victoire en autant de journées. « Je suis vraiment très satisfait de ma course. Les jeunes PHILLIPS et BELLINO m’ont donné du fil à retordre dans les deux premiers tours puis je me suis mis à mieux rouler dès la mi-course. J’ai alors pu prendre de l’avance et m’assurer cette troisième victoire !» Derrière lui, BELLINO et SEISTOLA lâchaient prise et voyaient même revenir sur leurs talons Aigar LEOK (EST – TM), Luis CORREIA (P – Beta) et un surprenant Antoine BASSET (F – Gas Gas) tandis que PHILLIPS sortait son épingle du jeu et s’assurait les 17 points de la deuxième place. Dangereux pendant deux tours, le Portugais CORREIA partait à la faute dans l’Xtreme Test 2 et perdait tout espoir de podium (9e) tandis que l’officiel Gas Gas faisait des étincelles dans cette même spéciale mais baissait un peu de pied dans le sprint final pour finir au 6e rang. Longtemps, Matti SEISTOLA a cru pouvoir offrir un deuxième podium au team CH Racing mais, alors qu’il n’y avait que dix secondes d’écart entre lui, BELLINO et LEOK, c’est le Champion du Monde Junior 2012 qui réalisait le meilleur temps du trio dans l’Xtreme Test 4 et subtilisait la dernière marche du podium au Finlandais pour 61 centièmes. A noter les déboires de Joakim LJUNGGREN, blessé (S – HVA) et Fabien PLANET (F – Sherco) qui échouent respectivement 13e et 15e.

E1 Samedi : NAMBOTIN en difficulté mais vainqueur…
« J’ai été nul…» Voilà comment Christophe NAMBOTIN (F – KTM), vainqueur en E1 aujourd’hui, a résumé sa journée avant de rentrer sa moto au parc fermé. Pourtant, tout commençait parfaitement pour le double Champion du Monde E3, remportant les deux premières spéciales avant de commettre une erreur dans une Xtreme Test décidément juge de paix. Jérémy TARROUX (F – Sherco) et Cristobal GUERRERO (E – KTM), très en jambes ce matin, sautaient sur l’occasion pour prendre les commandes de la catégorie. Mais, alors que NAMBOT’ connaissait toujours des difficultés dans le deuxième tour, ses deux rivaux n’arrivaient pas à en profiter et restait toujours sous la menace de l’officiel KTM. Il ne fallait pas en laisser autant au Français qui en profitait dès le début du tour suivant pour s’envoler dans la douleur vers une troisième victoire consécutive. « J’ai très mal roulé durant les deux premiers tours. J’ai toujours été mis en difficulté dans l’Xtreme. Je n’ai jamais eu de bonnes sensations avec la moto et les spéciales même si c’était un peu mieux dans les deux derniers tours.» Derrière lui, tour à tour, TARROUX puis GUERRERO lâchaient prise tandis qu’Eero REMES (SF – TM) et Anthony BOISSIER E (F – Sherco), se rapprochaient de la tête. A l’entrée de la dernière spéciale, seulement 8 secondes séparaient GUERRERO (2e) de TARROUX (5e) et alors que l’Espagnol parvenait à résister aux Sherco Boys, le Finlandais se montrait bien trop rapide et lui soufflait la place de dauphin… De son côté, Maurizio MICHELUZ (I – Suzuki) s’est ressaisi (7e) après un difficile Grand Prix de Catalogne.
Enfin, chez les Juniors., les journées s’enchaînent et se ressemblent… ou presque. En effet, Danny MCCANNEY (GB – Beta) imposait rapidement un rythme d’enfer à ses rivaux avant d’offrir un magnifique « par devant » au public portugais. Son frère cadet Jamie MCCANNEY (GB – HVA), toujours blessé aux côtes, en profitait alors pour prendre les commandes de la catégorie devant Giacomo REDONDI (I – Beta) mais une nouvelle fois, « Danny MAC » était bien trop fort et réalisait une magnifique remontée qui le propulsait vers une troisième victoire d’affilée. Derrière lui, l’Italien prend finalement le meilleur sur l’officiel HVA tandis que Loïc LARRIEU (F – HVA), toujours en serrant les dents, accroc he les 13 points de la 4ème place et que Nicolo MORI (I – KTM) complète le Top 5. En FIM Youth Cup 125, belle et surprenante victoire du nouveau venu Nicolas PELLEGRINELLI (I – KTM) du nouveau team Marquis Motorace devant le pilote de l’EEAT Jérémy MIROIR (F – Yam) et la pépite Chilienne Benjamin HERRERA (TM).

Vidéo du samedi

Les résultats du samedi

EWC2014GP2samediE1
EWC2014GP2samediE2
EWC2014GP2samediE3
EWC2014GP2samediEJ
EWC2014GP2samediEY

Sur une info ABC Communication

    Discussion · Aucun commentaires

    Il y a 0 commentaire à propos de "GP du Portugal : le résumé du samedi".

    Personne n'a encore posté de commentaire. Commencez la discussion !

    Les sites du groupe CPPRESSE : Trial Magazine | Génération Sans Permis | Boutique CPPRESSE | NextSpot | Casino Poker Mag | Auto-Entrepreneur | Foot en salle