Cette première saison de WESS s’achève, en couronnant le talentueux jeune anglais Billy Bolt. Rappelons que le WESS cumule plusieurs sortes de courses aux formats et aux sensibilités différentes, des ruisseaux extrêmes du Portugal de l’XL Lagarès aux torrents de boue du Gotland Grand National en passant par les vertes prairies du Trèfle Lozérien. Cette finale, elle, se disputait sur « LA » course de sable hollandaise, la Red Bull Knock Out, soit une sorte de Touquet batave. A ce petit jeu, c’est le spécialiste de la chose Nathan Watson, engagé toute la saison en WESS, qui est parvenu à s’imposer au pilote de MXGP et récent vainqueur en individuel du Motocross des Nations Glenn Coldenhoff. Billy Bolt, très bon 12e parmi des pointures du sable françaises, belges, anglaises et hollandaises, est donc le premier vainqueur de cette série hétéroclite, pensé et mise en place par le groupe KTM/HVA avec l’aide de Red Bull pour faire de l’ombre au championnat du monde d’enduro et y engager les pilotes maisons. C’est donc lui qui repart avec le premier prix, une voiture KTM X-BOW d’une valeur de 150 000 €. Pas dégueu. On ne saurait dire aujourd’hui si le pari est gagné ou non. D’ailleurs, la série pourrait bien évoluer l’an prochain, avec notamment la possibilité de retirer une épreuve des points, un X – 1. De quoi permettre, par exemple, à Jarvis de ne pas perdre trop de points au Trèfle, ou au contraire à Josep Garcia de ne pas trop charger à la Romaniacs… 

La course est disponible en replay ici.