Laia Sanz à l’Erzberg Rodéo

Avec un palmarès qui compte la bagatelle de treize titres mondiaux en trial et quatre en enduro, Laia Sanz est la parfaite candidate pour devenir la première femme à vaincre la plus difficile des extrêmes, le Red Bull Erzberg Rodeo Hare Scramble. Jusqu’ici dans l’incapacité de se mesurer à la classique autrichienne pour des histoires de planning, l’Espagnole, qui ne dispute pas le mondial féminin cette saison, a donc fait de la place dans son agenda pour se frotter au géant d’acier. Elle rejoint ainsi un plateau hallucinant, composé, entre autres, de Jonny Walker, Graham Jarvis, Alfredo Gomez, Taddy Blazusiak, Mario Roman, Paul Bolton, Lars Enoclk, Cody Webb ou encore Wade Young et Manni Lettenbichler, tous des habitués. Mais aussi quelques autres rookies qui vont bien, parmi lesquels Colton Haaker, Ty Tremaine ou le néo-enduriste Pascal Rauchenecker. Les places vont être chers… Matthias Walkner et Pela Renet, les désormais rallye men, viendront faire le show lors du prologue du type “Pikes Peak”. Un rendez-vous à ne pas manquer, du 26 au 29 mai.

Discussion · Aucun commentaires

Il y a 0 commentaire à propos de "Laia Sanz à l’Erzberg Rodéo".

Personne n'a encore posté de commentaire. Commencez la discussion !

Les sites du groupe CPPRESSE : Trial Magazine | Génération Sans Permis | Boutique CPPRESSE | NextSpot | Casino Poker Mag | Auto-Entrepreneur | Foot en salle