Après plus de trois mois et cinq Grand Prix, le Championnat du Monde FIM Maxxis de SuperEnduro 2015 va connaître son dénouement ce samedi 14 mars au Parc des Expositions de Cahors (France – 46) pour la grande finale ! Pour la toute première fois, la FIM a décidé de nommer la petite cité de Cahors comme capitale mondiale du SuperEnduro ! Pour cela, elle a confié au Cahors Trial Club et à DV Diffusion l’honneur d’accueillir et d’organiser la finale du Championnat version 2014/2015.

À guichets fermés…

Contacté par Alain BLANCHARD (ABC Communication) en Septembre, Didier VALADE, président du Cahors Trial Club, a décidé de relever le défi qui lui était proposé ! L’organisateur du réputé Trial Urbain de Cahors (18e édition l’été prochain) a donc choisi le Parc des Expositions de Cahors pour pouvoir accueillir cette sixième et dernière manche du SEWC… Ce Parc, créé en 1996, a accueilli de nombreux spectacles ainsi que de nombreux salons et foires économiques. Gageons que l’expérience et le professionnalisme de Didier VALADE et toute son équipe feront de cette finale 2015 un spectacle magnifique et une grande fête où la communion entre le public connaisseur du Midi-Pyrénées et les stars de la discipline devrait être exceptionnelle ! Ville très sportive, Cahors est passionnée de rugby mais aussi de sport moto étant l’hôte depuis plus de 18 ans du Trial Urbain. Mais elle a aussi reçue et organisé pendant de nombreuses années des manches des Championnats de France, d’Europe et du Monde de Supermotard à moins d’un kilomètre du Parc des Expositions. Vous l’avez compris, cette ville respire la moto et devrait ainsi offrir un accueil connaisseur au Championnat du Monde Maxxis FIM de SuperEnduro. Les stars du SEWC n’ont qu’à bien se tenir, les Cadurciens sont chauds !

Du suspens à tous les étages !

Deux semaines après un Grand Prix du Brésil qui a vu Cody WEBB (USA – KTM) faire chuter pour la première fois de la saison Taddy BLAZUSIAK (PL – KTM), il ne fait aucun doute que cette finale va valoir son pesant d’or. Idéalement bien placé pour remporter son sixième titre mondial et entrer un peu plus dans l’histoire, BLAZUSIAK ne gérera pas pour autant sa soirée. Comme il nous l’a confié au Brésil avant de s’envoler pour l’Europe : « J’ai de l’avance mais derrière, entre KNIGHT, WEBB et WALKER, ça pousse fort ! En plus de ça, le public français est toujours chaud bouillant et puis toute ma famille va venir me voir. Alors je compte bien faire le spectacle et aller aussi chercher la victoire ! » Le pilote KTM ne croit pas si bien dire… Au Brésil, c’est la première fois depuis 2009 que le quintuple Champion d’Endurocross n’avait pas remporté au moins une manche sur une épreuve. Même s’il semble peu probable que le titre échappe à BLAZUSIAK, Cody WEBB, enfin libéré après cette victoire qui lui échappait depuis le début de la saison, visera à nouveau la gagne afin d’envoyer un message fort à son grand rival pour la saison prochaine. Attention aussi à David KNIGHT (GB – KTM) qui a prouvé à Belo Horizonte qu’il pouvait résister aux incessantes attaques du Champion en titre et qui a en plus de cela une place de dauphin à défendre… En effet, KNIGHTER (231 pts) n’a que 4 points d’avance sur WEBB (227). Il devra donc tout donner pour s’offrir une troisième place de Vice-Champion en trois ans ! Il faudra aussi garder un œil sur Jonny WALKER (GB – KTM), qui a souvent frôlé la victoire cette saison. Le plus français des Britanniques (il réside à seulement deux heures de Cahors) arrivera donc avec le couteau entre les dents et la ferme intention de prouver qu’il peut aussi remporter un Grand Prix. Derrière ce quatuor, Alfredo GOMEZ (E – HVA) tentera enfin d’empocher ce podium qui lui fait défaut depuis Barcelone 2014 tandis que Dani GIBERT (E – Gas Gas) cherchera à rappeler à tout le monde qu’il doit être considéré comme un des tops pilotes du circuit. Mario ROMAN (E – KTM) et Paul BOLTON (GB – KTM), actuellement 7e et 6e, devraient nous offrir un beau duel pour savoir qui sera le meilleur « Rookie » de l’année tandis que Kyle REDMOND (USA – Beta) et Danny MCCANNEY (GB – HVA) chercheront à se rattraper après leurs derniers Grand Prix décevants. Giacomo REDONDI (I – Beta) fera aussi son retour. Mais ce Grand Prix AMV de France aura encore plus de piment car Colton HAAKER (USA – HVA) viendra pour la toute première fois sur le Championnat et peut clairement jouer les arbitres de luxe du quatuor de tête. Mais le public Français n’aura d’yeux que pour Mathias BELLINO (F – HVA), enfin de retour, et son pilotage impressionnant qui avait signé son tout premier podium l’an passé à Tours.

Chez les Juniors, la tension sera à son comble ! Ty TREMAINE (USA – KTM), actuel leader de la catégorie, ne compte que 3 petits points d’avance sur son grand rival Andreas LINUSSON (S – KTM). Deux nations, deux pilotages diamétralement opposés mais un seul objectif, le titre ! Le public cadurcien devrait donc assister à un magnifique duel pour le sacre et le suspens sera à son paroxysme jusqu’à la dernière manche ! Derrière ces deux « leaders », Manuel LETTENBICHLER (D – KTM), tentera de reprendre la dernière place du podium à Gethin HUMPHREYS (GB – HVA), sévèrement blessé au Brésil et qui n’est vraiment pas sûr de prendre le départ de cette finale. L’Allemand devra tout de même se méfier de Wade YOUNG (ZAF – KTM) qui semble de plus en plus à l’aise en piste mais aussi de Jack EDMONDSON (GB – KTM) qui se rapproche d’un premier podium Mondial. Il faudra aussi garder un œil sur Tim APOLLE (D – HVA), Owain HUMPHREYS (GB – HVA), Joffrey MARIN (F – Kawasaki), Blake GUTZEIT (ZAF – HVA) et Romain LELOUP (F – Sherco)… Du côté Français, Théo BAZERQUE (Sherco), Maëlig BRON-FONTANAZ (Sherco), Anthony GESLIN (Yamaha) et Cédric TEMPIER (Sherco) feront leurs tous premiers pas en SuperEnduro et pourrait bien surprendre d’autant plus qu’ils auront tout le public derrière eux !

Finale SuperEnduro 2015  à Cahors  : qui va s'imposer en Junior ?
Finale SuperEnduro 2015 à Cahors : qui va s’imposer en Junior ?

Tous les éléments sont donc rassemblés pour faire de cette finale 2015 l’une des plus belles de l’histoire du SuperEnduro dans un Parc des Expositions plein à craquer. Rendez-vous donc le Samedi 14 Mars dès 18h00 au Parc des Expositions de Cahors ! Et, si vous n’avez pas l’opportunité d’être présent, cette finale sera à suivre également en direct live sur RedBull.TV et en différé sur l’Equipe 21 le Dimanche 15 mars à 21.00 !

Infos Pratiques :

– Cahors (Région du Midi-Pyrénées) ;
– 115 kilomètres au Nord de Toulouse ;
– Samedi 14 mars à partir de 18h00 ;
– Organisation : Cahors Trial Club et DV Diffusion ;
– Site Internet : www.enduro-abc.com;
– Live TV : A partir de 22h15 sur RedBull TV ;
– Déroulement : 3 finales pour la catégorie sénior, 3 finales pour les juniors ;
– Prix du billet : De 20€ à 40€;
– Aéroport : Aéroport de Toulouse-Blagnac : 115 kms ;
– Accès : Sortie Autoroute Cahors Sud.