Il réalisait son rêve en participant à son premier Dakar. Nous vous en parlions ici.
Il a perdu la vie en début de journée sur le parcours de liaison de la 7e étape avant l’entrée en spéciale, dans une collision avec une voiture de police.

« L’accident a eu lieu à 8 h 23 au kilomètre 237 du parcours de liaison, dans la montée vers la cordillère, côté Chili. Le jeune pilote de 25 ans est entré en collision avec une voiture de carabiniers chiliens qui arrivait en sens inverse. Les circonstances exactes de l’accident font l’objet d’une enquête », a indiqué ASO, société organisatrice de l’épreuve, dans un communiqué. « Les équipes médicales du rallye dépêchées sur place n’ont pu que constater le décès du pilote, probablement mort sur le coup », poursuit le communiqué.

Cet électricien, âgé de 25 ans, originaire de Saint-Etienne, avait déjà une vingtaine d’années de pratique de la moto derrière lui, en enduro et motocross. La passion du rallye lui est venu en 2009 lors du rallye du Maroc. Il a également participé à l’Africa Race (4e en 2011) et au rallye de Tunisie (1er EnduroCup / 7e Scratch et 1er Français). Cette année, il réalisait son rêve en s’engageant au Dakar sous le numéro 106… (sa fiche pilote). Il occupait hier la 68e place du général.

Jeudi, le Dakar avait déjà été endeuillé avec la mort de deux personnes dans un accident de la circulation, impliquant un véhicule d’assistance du rallye.

Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses amis. RIP Thomas.