Après sa saison inaugurale, le World Enduro Super Series (WESS)  revient donc pour la saison 2, avec encore une fois l’ouverture du côté de Lagares, au Portugal, pour une extrême bien corsée sur trois jours de course. Rappelons que l’an dernier, c’est le vainqueur final de la série Billy Bolt qui s’était imposé. Cette année, le calendrier a été un peu modifié. On remarque que la Red Bull Knock Out, la Red Bull Megawatt 111 ainsi que la très typée Gotland Grand National disparaissent. L’enduro de Solsona, en Catalogne (proche de la frontière française), rejoint la série. Solsona est une étape traditionnelle du championnat d’Espagne et a même déjà accueilli le Mondial en 2014. Dernière addition au calendrier, la Getzenrodeo, une très ancienne extrême du calendrier allemand. Exit, donc, les courses de sable. Avec quatre extrêmes et quatre courses plus enduro, le WESS 2019 paraît plus équilibré et ainsi plus susceptible d’amener des enduristes non spécialisés dans le hard enduro. A voir ! Ce qui n’empêche que ce week-end, ce sont bien les Bolt, Walker, Jarvis, Blasuziak, Gomez, Lettenbichler, Roman, ou Young, les spécialistes de l’extrême, qui sont les grands favoris !