Enrico Farina est de cette catégorie d’individus qui ne s’interdisent rien. De ceux pour qui passer du rêve à la réalité relève de la formalité. Cette Moto Bylot 175 en est un parfait exemple. Elle est née de sa rencontre avec le patron de Rotek, marque italienne de pit-bikes. Le mono (presque) horizontal  de ces engins le renvoie à la 125 Laverda de son adolescence. Il s’agit en l’occurence du bloc japonais Daytona inspiré du ST 70 de Honda, refroidi par air également, mais en version 190 cm3.
A découvrir dans Enduro Magazine #72