Première « vraie » étape de navigation, la 3 a laissé des traces dans ce Dakar 2019 ! Déjà, on a perdu le leader du classement provisoire Joan Barreda, coincé dans une cuvette dont il n’a jamais réussi à sortir, obligé de faire appel à l’hélicoptère de l’organisation… Décidément, on se demande bien ce qui se passe dans la tête de l’Espagnol, régulièrement le plus rapide, mais incapable de finir le rallye.
Auteur d’une journée moyenne la veille, Xavier de Soultrait a cette fois roulé l’enfer, notamment en début de spéciale, pour creuser de gros écarts avec ses poursuivants, avant d’en relâcher un peu sur la fin quand ça devenait dangereux selon lui. Une superbe performance couronnée par la victoire d’étape, une première pour Yam cette année. Aujourd’hui, XdS ouvrira donc la piste sur l’étape marathon. Pas de quoi lui faire peur, lui qui a bien navigué depuis le début du rallye. 

Derrière, Walkner et Brabec ont perdu de nombreuses minutes en jardinant un peu, et c’est finalement Pablo Quintanilla sur sa HVA qui fait la bonne opération en terminant second second à 15 secondes seulement et, surtout, en prenant la tête du général. Kevin Benavidès s’en sort bien également. Par contre, les KTM sont un peu dans le dur, Sunderland terminant à 8’26 » du vainqueur du jour,  Toby Price à +14’16 » et Matthias Walkner à +23’15 ». Rien de définitif pour autant, mais il va falloir remettre de l’ordre dans la maison tout de même.