L’Equipe de France d’Enduro s’est imposée une nouvelle fois aux championnats du Monde d’Enduro par Equipes (ISDE) qui se sont déroulés du 3 au 8 novembre à San Juan, en Argentine. C’est la huitième victoire de la France dans cette compétition qui fêtait cette année son 89e anniversaire. Les tricolores restent ainsi invaincus depuis 2008 (hormis en 2011 en Finlande où l’Equipe Trophée n’était pas engagée.
La France signe donc son sixième succès de rang et confirme l’exceptionnel niveau des pilotes Français, par ailleurs sacrés champions du Monde individuels à deux reprises avec Christophe Nambotin (KTM, E1) et Pierre-Alexandre Renet (Husqvarna, E2) cette saison.

Dans cette longue et difficile compétition que sont les ISDE, cette année disputée dans la chaleur argentine, l’Equipe de France a fait preuve de brio et de solidarité pour aller triompher des Américains, Espagnols, Allemands et Australiens leurs plus sérieux rivaux.
Emmenée par un Pierre-Alexandre Renet au sommet de sa forme, vainqueur par ailleurs du classement individuel, l’Equipe de France a imposé un gros rythme à la course pendant les premières journées, avant de gérer l’avantage acquis sans prendre de risques inutiles dans les difficiles spéciales sablonneuses et poussiéreuses des dernières journées.
Champion du Monde E2, Pierre-Alexandre Renet réalise une semaine parfaite en remportant le classement scratch.

Composée de Pierre-Alexandre Renet, Christophe Nambotin, Marc Bourgeois (Yamaha, E1), Jeremy Tarroux (Sherco, E1), Anthony Boissière (Sherco, E2) et Fabien Planet (Sherco, E3), l’Equipe Trophée s’impose avec plus de 9 minutes d’avance sur les Etats Unis et conserve donc le Trophée acquis l’an passé en Sardaigne.
L’Equipe de France Juniors prend de son côté la seconde place de sa catégorie, derrière les USA. Composée aux trois quarts de jeunes espoirs de l’Enduro Français, l’Equipe s’est battue toute la semaine pour conserver la coupe acquise l’an passé, mais s’incline finalement de peu face aux Américains. Derrière leur capitaine Loïc Larrieu (Husqvarna, E2) victorieux l’an passé, Jeremy Carpentier (Honda, E2), Theo Bazerque (Sherco, E2) et Anthony Geslin (Yamaha, E1) ont fait de brillants débuts dans cette compétition si spécifique et font partie du vivier d’espoirs qui permettront à la France de rester pendant de nombreuses années l’un des grandes nations de l’Enduro.

D’après le communiqué de la FFM, Photo P.Haudiquert/FFM

Classements finaux
Trophée
1. France, 19h33’21’’56
2. USA, 19h43’07’’78 (+9’46’’22)
3. Espagne, 20h28’47’’28 (+55’25’’72)
4. Allemagne, 20h38’56’’28 (+1h05’34’’72)
5. Argentine, 28h14’19’’62 (+8h40’58’’06)
Junior
1. USA, 12h03’43’’65
2. France, 12h05’25’’72 (+1’42’’07)
3. Australie, 12h09’21’’57 (+5’37’’92)
4. Allemagne, 12h48’40’’49 (+44’56’’84)
5. Argentine, 12h58’17’’93 (+54’34’’28)

Classement final Trophée WT
Classement final Junior JT
Classement final féminin WoT