Rallye du Maroc, étape 4 : Toby Price reprend le commandement

PRICE SE REBIFFE ! 

Annoncée comme l’autre ‘gros morceau’ de cette édition 2018, la 4e et avant dernière étape du Rallye du Maroc, à nouveau disputée sur des tracés distincts pour les motos et les autos, a livré ses verdicts dans les différentes catégories. Et si, à la veille du podium final la remontée finale vers Fès, rien n’est encore officiellement joué, les tendances se dessinent.

Vainqueur du jour en moto, Toby PRICE (KTM 450 Rally Factory n°8) s’offre une 2e victoire d’étape et reprend la tête du général. Demain à Fès, l’Australien devrait agrémenter sa 2e victoire, ici au Maroc, avec un titre mondial. 
Réveil les pieds dans le sable et lever de soleil incomparable sur les dunes pour les motards s’extirpant de leurs tentes au terme d’une nuit passée en bivouac au sud de l’erg de Merzouga. A peine le temps d’avaler un thé et un copieux petit déjeuner et l’on attaque déjà les premiers pâtés de sables pour un secteur sélectif de près de 300 kilomètres. C’est certain, la journée s’annonce encore très longue pour ces chevaliers du désert…
Victime d’une erreur de navigation hier sur le premier volet de cette étape marathon, Toby PRICE (KTM 450 Rally Factory n°8) s’est élancé avec le couteau entre les dents ce matin. L’Australien s’est montré intraitable tout au long de cette 4e étape reprenant d’emblée le chemin de l’erg Merzouga. Avalant tour à tour chacun de ses adversaires partis devant lui, le pilote KTM offre à la marque autrichienne sa 4e victoire partielle en autant de jours de course. Déjà vainqueur sur ce Rallye du Maroc en 2016, Toby Price reprend également la tête du classement général à son équipier Matthias WALKNER (KTM 450 Rally Factory n°3), désorienté par une chute peu après la mi-course. Deuxième aujourd’hui, juste devant Sam SUNDERLAND (KTM 450 Rally Factory n°5), Pablo QUINTANILLA (Husqvarna FR450 Rally Factory n°1) redresse la tête. Quatrième au général ce soir à Erfoud, le Chilien double champion du Monde en titre, risque de devoir transmettre ses lauriers au vainqueur du jour. La mauvaise nouvelle de la journée est survenue tout en fin d’étape. Parti sur un gros rythme et, en passe de signer le 3e chrono du jour au guidon de sa Yamaha, Franco CAIMI chuta malencontreusement à 5 kilomètres seulement de l’arrivée. Secouru par ses équipiers DE SOULTRAIT et VAN BEVEREN la nouvelle recrue des ‘bleus’ a très vite été pris en charge par l’équipe médicale du rallye  avec, malheureusement, une suspicion de fracture du fémur…

Enduro Cup : Abdul Wahid à l’attaque
Vainqueur de l’étape 1 vers Erfoud, Abdul Wahid (Sherco Rallye Enduro n°149) signe son deuxième succès partiel sur ce Rallye du Maroc. Le pilote indien devance les Husqvarna des Bretons Grégory STRUGEON et Sébastien COUÉ. Grosse ‘perf’ également en catégorie quad pour Axel DUTRIE (Yamaha YFZR n°164) qui, non content de dominer ses petits camarades en Enduro Cup, s’offre une première victoire d’étape au scratch devant les gros bras de classement FIM que sont le Russe MAKSIMOV (Yamaha Raptor n°104) et le Polonais Rafal SONIK (Yamaha Raptor n°101). 

Ils ont dit : 
Toby Price (KTM 450 Rally Factory / n°8) – 1er
“Une bonne journée pour moi. J’ai réalisé une belle spéciale avec une victoire au bout du compte. Mais c’était compliqué. Les voitures sont passées sur la piste hier, donc la piste était un peu plus délicate à négocier. Il faut rester vraiment attentif au road book car on ne sait jamais si les organisateurs veulent vous faire quitter la piste principale couverte de traces de voitures. Je me suis occasionné une petite élongation du pouce. Demain il nous reste un peu moins de 200 kilomètres à parcourir, nous verrons bien comment cela se passera. Au final ce fut déjà un bon rallye. J’ai effectué un vrai pas en avant en regard des derniers rallyes, donc c’est rassurant de voir que j’évolue dans la bonne direction.”

Pablo Quintanilla (Husqvarna FR450 Rally /n°12e) – 
“Une étape difficile aujourd’hui. La même que celle parcoure par les voitures hier, donc vraiment dangereuse. Beaucoup de navigation et des notes délicates. A certains endroits, les traces des voitures rendaient la piste illisible, car certaines voitures commettent des erreurs. C’est précisément comme ça que je me suis trompé après le ravitaillements. J’ai perdu 2 ou 3 minutes. Je ne me sens pas vraiment bien depuis le départ de ce rallye, donc je suis heureux de retrouver l’assistance ce soir. Il ne reste qu’un jour, il s’agit donc de rester concentré.”

Sam Sunderland (KTM 450 Rally Factory / n°5) – 3e
“Ce furent deux journées éprouvantes et je suis vraiment soulagé d’en finir avec ces étapes marathon. Camper dans le désert était vraiment très agréable, le bivouac était juste parfait. Après ma victoire d’hier j’ouvrais la piste ce matin et je m’attendais à perdre un peu de temps. Le passage des voitures hier avait détérioré la piste, soulevant les pierres. C’était très physique avec beaucoup d’impacts. Mais je suis satisfait, j’ai ouvert la piste et perdu moins de temps que j’escomptais…”

Ricky Brabec (Monster Energy Honda Team / n°11) – 4e
“C’était très rapide aujourd’hui. J’ai perdu un peu de temps. J’ai surtout veillé à préserver mon pneu qui était pas mal abîmé à l’issue de l’étape d’hier. Un peu endommagé avec un réservoir
rempli, cela peut parfois être dangereux.”

Matthias Walkner (KTM 450 Rally Factory / n°3) – 5e
“Jusqu’au refueling tout allait bien. Je n’avais pas perdu trop de temps. Mais j’ai chuté lourdement 5 km avant le ravitaillement. Mon casque a subi un choc provoquant des maux de tête. Après je me suis perdu durant 8 ou 9 minutes avant de voir Brabec, Price et Quintanilla. Je me suis contenté de les suivre jusqu’à l’arrivée. C’est le genre de chose qui arrive. Mais je garde un excellent souvenir de mon étape d’hier. Aujourd’hui ce n’était pas pareil. Mais l’équipe fait un excellent boulot en tête de la course. Le rythme est très élevé donc je suis satisfait de ma performance…”

Adrien Van Beveren (Yamalube Yamaha Official Rally / n°6) – 9e
“Je me suis arrêté à 5 km de l’arrivée aux côtés de Franco (Caimi) qui venait de chuter lourdement. Jamais facile, avant tout pour lui, mais également pas agréable à voir. A part cela, j’étais en train de faire une belle spéciale. J’avais décidé d’attaquer. Mais je dois admettre qu’après avoir vu Caimi, j’étais vite calmé. Nous pratiquons un sport un peu particulier. Il faut rester conscient des vitesses auxquelles nous roulons dans le désert en découvrant parfois les pièges au dernier moment. Rouler sur les traces des voitures, cela signifie qu’il y a moins de navigation, mais cela soulève aussi pas mal de pierres…

Discussion · Aucun commentaires

Il y a 0 commentaire à propos de "Rallye du Maroc, étape 4 : Toby Price reprend le commandement".

Personne n'a encore posté de commentaire. Commencez la discussion !

Les sites du groupe CPPRESSE : Trial Magazine | Génération Sans Permis | Boutique CPPRESSE | NextSpot | Casino Poker Mag | Auto-Entrepreneur | Foot en salle