SuperEnduro 2019 : début ce WE, sans Bolt et Walker !

Le championnat du monde SuperEnduro début ce week-end du côté de Cracovie, en Pologne. Malheureusement, on a appris hier que Billy Bolt, vainqueur du WESS et second du championnat SuperEnduro l’an dernier, est out après s’être blessé en testant une dernière fois sa machine avant la course… Dur. Jonny Walker, autre favori, ne sera pas présent non plus après sa blessure de la Megawatt 111. Deux tops guns en moins ! 

Le communiqué officiel ABC Communication (qui, du coup, a déjà pris un coup de vieux…) : 
Après une intersaison longue de huit mois, le Championnat du Monde FIM Maxxis de SuperEnduro est enfin de retour ce Samedi 8 Décembre à la Tauron Arena de Cracovie (Pologne) ! Le Champion du Monde en titre Cody WEBB (USA – KTM) pourra-t-il résister à l’esprit revanchard de Taddy BLAZUSIAK (PL – KTM) ? A la montée en puissance de Billy BOLT (GB – Husqvarna) ? Et au retour au premier plan de Colton HAAKER (USA – Husqvarna) ?

Comme à l’accoutumée, c’est à l’agence de promotion « Sport Up », épaulé par le Lodzki Klub Motorowy, que la FIM et la Polski Zwiazek Motorowy (PZM) ont confié l’ouverture du SEWC 2019. Le LKM organise pour la 8ème fois une manche du SuperEnduro. Après les succès retentissants de 2017 et 2018 où la Tauron Arena avait fait salle comble (12 000 spectateurs), la salle de Cracovie a été reconduite cette saison sans hésitation possible.

L’antre de « King Taddy » !
Comme depuis maintenant deux ans, Tomasz GAGAT et son équipe de Sport Up ont décidé de faire étape dans la région natale de Taddy BLAZUSIAK (PL – TM) : Cracovie. La Tauron Arena, d’une capacité d’environ 12 000 places, fut ouverte en Mai 2014 et a déjà reçu de nombreux événements de grande importance en Volley-ball et en Handball… C’est aussi devenu l’antre du sextuple Champion du Monde qui reste pour le moment invaincu dans cette salle !

Cracovie, deuxième plus grande ville du pays, est localisée au Sud de la Pologne. Cracovie reste pour beaucoup le centre scientifique et culturel du pays avec ses traditions et son passé vieux de plus de 1 000 ans, l’on y trouve aussi l’Université jagellonne qui est la deuxième plus ancienne université d’Europe centrale.

Avec une nouvelle fois des plateaux pilotes sur-vitaminés dans les deux catégories majeures ainsi qu’en Coupe d’Europe, c’est donc dans une Tauron Arena en ébullition et acquise à la cause du « Polish Nightmare » Taddy BLAZUSIAK que nous nous apprêtons à retrouver la fièvre du SuperEnduro !

5 stars pour une couronne !
Cette saison encore, la liste des favoris pour le titre est longue ! En effet, ils ne sont pas moins de cinq à afficher clairement leurs ambitions de remporter la couronne mondiale. Bien sûr, le Champion en titre Cody WEBB s’impose comme le grand favori à sa propre succession mais il devra être à son meilleur niveau afin de remporter un deuxième titre d’affilée avec une concurrence plus dangereuse que jamais.
A commencer par son grand rival de la saison dernière, Taddy BLAZUSIAK. Pour son retour à la compétition, le Polonais a prouvé qu’il n’avait rien perdu de sa folie et de son talent. A seulement une casse de la suspension arrière de pouvoir aller chercher sa 7ème couronne, « King Taddy » mettra tout en œuvre pour y parvenir en 2019…
On pense aussi à Billy BOLT, Vice-Champion du Monde 2018 pour sa première participation au Championnat. Le Britannique est encore jeune et n’a cessé de progresser au fil des rounds l’an passé. Son potentiel est assez effrayant et il pourrait dès sa deuxième saison aller chercher le graal.
Attention aussi à Colton HAAKER ! Le double Champion du Monde, décevant la saison passée avec une maigre 5ème place, semble avoir retrouvé son mojo de l’autre côté de l’Atlantique en empochant un nouveau titre de Champion AMA Endurocross au nez et à la barbe de… Cody WEBB ! Son pilotage agressif et spectaculaire devrait rajouter encore un peu plus de piment et faire lever les foules à nouveau.
Enfin, il ne faut pas oublier non plus Alfredo GOMEZ (E – Husqvarna). Blessé au genou après le Round 3 à Malaga, le Vice-Champion du Monde 2017 aura certainement à cœur de prouver que sa blessure n’est qu’un lointain souvenir et qu’il a les armes pout se battre avec les quatre pilotes précités.
Derrière ce quintet, il faudra suivre l’évolution des prometteurs Blake GUTZEIT (RSA – Husqvarna), Eemil JUSZCZAK (PL – KTM) et Kevin GALLAS (D – Husqvarna) qui représentent l’avenir de la discipline.
Attention aussi à des outsiders tels que Pol TARRES (E – Husqvarna), Diogo VIEIRA (P – Yamaha), Jose Maria JUAN BERNABEU (E – Sherco) et Xavi LEON (E – Husqvarna) qui ont déjà prouvé leur valeur sur ce Championnat.

Qui pour succéder à Gallas ? 

Après une saison 2018 dominée de main de maître par Kevin GALLAS, 2019 semble plus ouverte et difficile, à aujourd’hui, de sortir un réel favoris même si quelques pilotes sont déjà connus pour leurs talents et devraient jouer devant…
On pense bien sûr au Champion d’Europe 2018, Tim APOLLE (D – Husqvarna), mais aussi à Diego HERRERA (CL – TM), Oskar KACZMARCZYK (PL – KTM), Norbert Levente JOSZA (RO – Husqvarna), Teodor KABAKCHIEV (BG – KTM) ou encore Lee SEALEY (GB – Yamaha), Adrien JACON (F – KTM), David CYPRIAN (CZ – KTM) et Andris GRINFELDS (LVA – KTM).
Il faudra aussi garder un œil sur la jeune pépite Britannique Dan MUNDELL (Sherco), venu tout droit de l’EnduroGP et qui s’est déjà essayé à la discipline de l’autre côté de l’Atlantique durant l’été.
A noter le fort contingent de pilotes Autrichiens avec Michael UNTERKIRCHNER (KTM), Sebastian ENÖCKL (KTM), Kilian ZIERER (KTM) et Florian KIRCHMAYER (Sherco) ou encore la présence d’un pilote Lituanien, Dziugas KAZAKEVICIUS (Sherco)…

Enfin, en Coupe d’Europe, après le départ de Tim APOLLE, Andris GRINFELDS ou encore Adrien JACON en Junior, la course au titre s’annonce indécise même si quelques favoris semblent sortir du lot tels que Paul BURY (F – Beta), John NYSTRÖM (S – KTM), Marcel TEUCHER (D – KTM) et Norbert ZSIGOVITS (H – KTM).
Mais des pilotes comme Felix BRAÜER (D – KTM), Tom KNIGHT (GB – Gas Gas) ou encore Marco MESSNER (AUT – KTM) et Thomas HOSTINSKY (SK – Husqvarna) pourraient tirer, eux aussi, leur épingle du jeu…

Le Championnat du Monde FIM Maxxis de SuperEnduro version 2019 s’annonce à nouveaut très excitant. WEBB aura énormément de concurrence et sa rivalité avec BLAZUSIAK, BOLT et HAAKER pourrait prendre une toute autre mesure ! Rendez-vous donc Samedi 8 Décembre à la Tauron Arena de Cracovie (Pologne) dès 16h00 où les stars du SEWC vous donnent rendez-vous pour du suspens, des courses haletantes, un show encore plus grandiose d’autant plus que le héros local, Taddy BLAZUSIAK, compte bien rester invaincu sur ses terres ! 
Si vous n’avez pas la chance d’être présent sur place, rendez-vous sur www.enduro-tv.com à partir de 19.00 pour suivre ce premier round en Live sur notre EnduroTV !

Infos Pratiques :

–    Cracovie (Région de Voïvodie Petite-Pologne) ;
–    300 kilomètres au Nord de Varsovie ;
–    Samedi 8 Décembre à partir de 16h00 ;
–    Organisation : Lodzki Klub Motorowy et Sport Up ;
–    Site Internet : www.superenduro.org et www.enduro-tv.com ;
–    Déroulement : 3 Finales pour la catégorie Prestige, 3 finales pour les Juniors et 2 finales Europe ;
–    Prix du billet : De 22€ à 45€ (Accès VIP) ;
–    2 heures de Live sur www.enduro-tv.com: 19.00 à 21.00
–    Aéroport : Cracovie et Varsovie : 300 kms 

Discussion · Aucun commentaires

Il y a 0 commentaire à propos de "SuperEnduro 2019 : début ce WE, sans Bolt et Walker !". Les commentaires sont fermés pour ce post.

Les commentaires sont désactivés.

Groupe Cppresse | Boutique Cppresse | Trial Mag | Trail Adventure Mag | Génération Sans Permis | Génération 4x4 Mag | Original Vintage Mag | Maison à vivre Mag

Envie de découvrir nos dernières actualités en avant première ?

Découvrez avant tout le monde :
  • Le thème de nos prochains magazines
  • Les actualités croustillantes du moment
  • Nos dernières offres promotionnelles
Holler Box