François Soulier

François Soulier, un pionnier s’en va !

Tonton est parti… 

François Soulier avait ouvert le premier magasin 100% tout-terrain en France, en plein coeur de Paris, aux Halles en 1972, au 6 Rue Etienne Marcel. Un certain Philipe Starck, un pote dont c’était l’un des premiers boulot d’archi, s’était chargé d’aménager cette boutique dans un local grand comme une boîte à chaussures. Zone 6.
1974, le duo Soulier-Chaligne ouvrait Off Road au 21 Avenue Parmentier, plus branché enduro et lançaient le premier Trophée de France d’Enduro avec Mennen et Malboro en sponsors, un bus de secrétaires aux machines à écrire pour sortir les feuilles de temps. La boutique existe toujours, désormais rebaptisée Challenge 75, toujours un temple de l’enduro, celui de KTM à Paris.
Soulier s’en est allé dans un dernier pied de nez, à l’aspi de Johnny qui comme lui avait bien vécu les années 70 et 80. Il était à Marrakech depuis les années 2000, dans son riad où son coeur l’a lâché. Un coeur qu’il avait toujours au trial et à l’off road en général. Trial de Chefchaouen avec Maya, Rallye du Maroc, il roulait encore ou espionnait dans le paddock.
Un soir au bar de l’hôtel du rallye du Maroc, Peterhansel s’approche et François lui rappelle qu’il avait devant lui l’ex team-manager de son principal concurrent en championnat de France de skateboard. Médusé, Peter de se souvenir de l’époque où Zone 6 dealait du skateboard aux ados. Soulier avait le nez. C’est un peu lui qui avait importé le skate en France. C’est encore lui qui créa par la suite la marque de bijoux fantaisie Scooter qui cartonna dans le monde entier. L’idée et le nom du magazine MV, c’est aussi lui qui la glissa à l’oreille de Gilles Mallet. EM ne serait certainement pas là non plus sans lui.
En 2011, la rédaction de Trial Mag était allé lui rendre visite, guidée par Rodo, son pote et actuel rédacteur en chef d’Enduro Mag.
François était le Tonton flingueur du TT, un pionnier, un vrai.

On t’embrasse sur la bouche Tonton, comme tu disais…

 

    Discussion · 1 Commentaire

    Il y a 1 commentaire à propos de "François Soulier, un pionnier s’en va !".
    1. Frederic Thiollier :

      12/12/2017 · 14:33

      Je me rappelle avoir bavé devant ces belles Trials dans ce superbe magasin Zone 6 et de mon premier garde boue avant Preston and Petty qu’il m’a vendu pour ma 125 SL, il m’a fait la demo en sautant à pieds joints dessus, il était vraiment incassable. Bon vent François où que tu sois parti. Je te croyais incassable comme le garde boue. FRED

    Les sites du groupe CPPRESSE : Trial Magazine | Génération Sans Permis | Boutique CPPRESSE | NextSpot | Casino Poker Mag | Auto-Entrepreneur | Foot en salle