EnduroGP en Estonie : une belle première !

Retour sur le tout premier Grand Prix Maxxis d’Estonie dans l’histoire de l’EnduroGP qui aura vu le RedMoto Klubi se démener pour offrir à toute la caravane du Mondial l’un des plus beaux Grand Prix de ce début de saison…

Top Organisation
En effet, le RedMoto Klubi, emmené par son président Veiko BIENE aura fait taire les plus sceptiques des observateurs. La tâche n’était pas simple puisqu’ils ont pris le pari de faire venir pour la toute première fois un EnduroGP en Estonie et de surcroît dans la capitale du pays : Tallinn ! Des animations en tout genre, un parcours très bien ficelé et trois belles spéciales dont une Enduro Test X-Rocks comme les pilotes raffoles… Il n’y eut aucun couac dans l’organisation du RedMoto Klubi durant tout le weekend. Certainement un sérieux candidat pour le titre honorifique de « Meilleure Organisation de l’année » !

Blessure Cachée
Samedi soir après la course, lorsque Steve HOLCOMBE (GB – Beta) revenait sur sa victoire en E3 au micro de notre journaliste Fabien GERARD, il avouait être à cours de rythme depuis un certain temps… Pourquoi ? Tout simplement parce que lors d’une chute anodine en Espagne, le Britannique s’est fêlé deux côtes et a donc dû rouler blessé au Portugal. Afin de soigner ses côtes, il n’a pas pu s’entrainer entre le Portugal et l’Estonie. Même si la douleur n’est plus présente, l’officiel Beta avouait donc être en mal de roulage et ne pas être à 100%… Il accroche pourtant deux victoires en E3 et deux podiums EGP… Pas mal pour un convalescent !

Visite de charité
Lors de ce GP d’Estonie, le RedMoto Klubi avait organisé une visite de charité dans un hôpital pour enfant de Tallinn. Matteo CAVALLO (I – Beta Boano), son manager Jarno BOANO ainsi que le pilote Junior et fils de Veiko BIENE, Priit (EST – Husqvarna) ont donc eu un long moment de partage avec les enfants de cet hôpital, leur offrant des autocollants, des motos en plastique et leur signant aussi quelques autographes…

Infirmerie
Si l’infirmerie ne s’est pas trop remplie durant ce weekend, elle a tout de même dû accueillir deux tops pilotes : Matthew PHILLIPS (AUS – Sherco) et Jamie MCCANNEY (GB – Yamaha). Après sa chute lors de la dernière spéciale au Portugal, PHILLIPS avait souffert de maux de têtes et de trouble de la vision. Ces maux de têtes sont revenus après sa chute dans la Super Test Akrapovic du Vendredi soir et après une journée difficile avec des troubles de la vision le Samedi, l’Australien a préféré ne pas repartir le Dimanche. De son côté, Jamie MCCANNEY (GB – Yamaha) a lui chuté lourdement dès la première spéciale du weekend et s’est blessé au poignet. Il raméne tout de même deux secondes positions en E1 mais devra passer des examens dès son retour en Angleterre pour connaître la nature de sa blessure…

Meilleur privé ?
Sur le Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro depuis au moins 5 ans, Anthony GESLIN (F –Beta) aura dû attendre sa deuxième saison en E3 pour signer ses premiers podiums. Un en Espagne et un en Estonie… et pas devant n’importe puisqu’il a mis derrière lui Danny MCCANNEY (GB – Gas Gas) et « le patron » Christophe NAMBOTIN (F – Gas Gas) comme il l’appelle lui-même. De bonnes performances donc du jeune Basque qui est un bel exemple de persévérance donc qui pointe en 4ème position au provisoire E3 et au 17ème rang de l’EGP. Le pilote Beta France se dirige, par la même occasion, vers le titre de « Pilote Privé de l’année » !

Un Live, 5 cameras
Les organisateurs avaient vraiment fait les choses en grand. Afin de faire profiter de la Super Test Akrapovic à un maximum de personne, ils avaient mis de gros moyens en place : 5 caméras et une régie. Les followers Facebook de la page EnduroGP ainsi que de la page de l’événement, Enduro Tallinn GP, ont donc pu profiter de deux heures de show sur une spéciale très particulière et technique…

Espoir Finlandais
Si Hugo SVARD (SF – Husqvarna) a été le pilote Finlandais le plus en vue depuis le début de la saison (il occupait la 3ème place du provisoire Youth), lors de ce Grand Prix à Tallinn, d’autres ont sorti leurs épingles du jeu. A commencer par Roni KYTÖNEN (SF – Husqvarna). Le fils de Vesa, a signé ses deux premiers podiums de la saison et pointe désormais au quatrième rang de la Youth 125cc. Il ne faut pas aussi oublier Antti HANNINEN (SF – Husqvarna) qui a très bien roulé en Junior 1. Il signe un podium le Samedi et une belle 4ème place le Dimanche, au détriment d’un autre Scandinave qui monte, le Suédois Erik APPELQVIST (Yamaha), protégé du team Yamaha Johansson MPE. Le futur est en marche au nord de l’Europe !

Hardcore Fans
Si l’on a pu croisé de nombreux fans Finlandais dans les spéciales durant le weekend, personne ne s’attendait à trouver un groupe de quatre fans Français en Estonie. Adeptes des courses « exotiques », ces quatre copains ont mis le feu à chaque passage des Français en spéciale avec cornes de brumes et moteur de tronçonneuse… En plus de cela, pour fêter le doublé de Théo ESPINASSE (F – Sherco) en Junior 1, l’un d’eux à jouer la Marseillaise à la trompette lors du podium ! Pas besoin donc d’hymne et surtout une belle ambiance assurée.

Remplaçant de luxe
Dès l’annonce du forfait de Davide GUARNERI (I), Matteo BOFFELLI et le team Honda RedMoto se sont mis à la recherche d’un remplaçant. C’est par ce biais que l’ancien pilote de MX Alex SNOW (GB) a débarqué Mercredi à Tallinn. Et il est peu dire que le Britannique a très bien rempli son rôle de joker puisqu’il s’est battu les deux jours avec Antoine BASSET (F – Gas Gas) pour le podium Enduro 1 (4/4) et a marqué des points en EnduroGP (11/13)… SNOW avouait « avoir pris beaucoup de plaisir et avoir l’opportunité de rouler à nouveau avec le team Honda RedMoto sur le Championnat. »

100 ans
Lors de ce 4ème round de la saison, les organisateurs ainsi que la municipalité de Tallinn ont tenu à faire un petit clin d’œil à la date anniversaire de l’Estonie. En effet, cela fait 100 ans cette année que l’Estonie existe. Pour cela, le RedMoto Klubi a rassemblé tous les pilotes du paddock ainsi que les anciens champions avec un drapeau Estonien dans les mains pour une belle photo souvenir.

Communiqué ABC Communication

Discussion · Aucun commentaires

Il y a 0 commentaire à propos de "EnduroGP en Estonie : une belle première !".

Personne n'a encore posté de commentaire. Commencez la discussion !

Les sites du groupe CPPRESSE : Trial Magazine | Génération Sans Permis | Boutique CPPRESSE | NextSpot | Casino Poker Mag | Auto-Entrepreneur | Foot en salle