Hixpania Hard Enduro : Jarvis au bout du suspens

Cette seconde édition de la Hixpania Hard Enduro, disputée à Aguilar de Campoo dans le nord ouest de l’Espagne, a tenu ses promesses du début à la fin ! Déjà, sur le papier, ça s’annonçait alléchant, avec la plupart des tops engagés, à l’exception de Wade Young. Le format, également, a de quoi tenir en haleine, chacune des trois journées comptant pour le classement final. 
Vendredi, c’est Jonny Walker qui s’est imposé lors de l’Endurocross qui tenait lieu de prologue et, donc, de première manche. Mais le spécialiste de la discipline a du s’employer et batailler sévère avec Billy Bolt, qui termine finalement troisième derrière le tenant du titre Alfredo Gomez.  Graham Jarvis a joué placé avec une quatrième place. 

Le samedi, place à une sorte de cross-country montagnard, avec une boucle de 48 km à parcourir trois fois. Le parcours alterne entre portions très rapides et sections techniques. A ce petit jeu, c’est un des hommes en forme du moment, Mario Roman, qui l’emporte sur sa Sherco. Après un holeshot de Gomez puis une bataille Jarvis/Bolt et enfin Pol Tarrès qui prenait le commandement, c’est donc finalement Mario Roman qui passait devant au deuxième tour pour ne plus se retourner. Il devance Walker, Gomez, Jarvis et Bolt (victime d’un problème de mousse).

Au général, Jonny Walker était donc devant avant la dernière manche, une course de 2 h 30 sur un parcours très extrême de 15 minutes environ, avec départ style Le Mans le dimanche. Les motos, elles, attendent dans une cave ! Après un holeshot de Bolt, Gomez et lui se sont expliqués jusqu’à mi-course, où Walker est passé à l’action et les a doublé tous les deux. Mais à deux tours de la fin, c’est bien ce renard des surfaces de Graham Jarvis qui a placé son attaque, avant de prendre une avance suffisante pour gérer la montée final. Et il a bien fait ! Pour preuve, la vidéo ci-dessous ! 

Au final, c’est donc Graham Jarvis qui s’impose dans cette seconde Hixpania, lui qui avait terminé second derrière Gomez à cause d’un soucis de pot d’échappement l’an dernier. Jonny Walker termine à égalité de points, mais la dernière manche est celle qui compte pour décider du vainqueur. Gomez termine troisième devant Billy Bolt, second du XC final. Enfin, Mario Roman n’a pas pu défendre ses chances à fond lors de cette dernière journée, victime de problèmes de frein. Dommage, car il avait son mot à dire ! 

La montée finale, à ne pas rater !

Un autre angle

Le passage de Roman au même endroit

    Discussion · Aucun commentaires

    Il y a 0 commentaire à propos de "Hixpania Hard Enduro : Jarvis au bout du suspens".

    Personne n'a encore posté de commentaire. Commencez la discussion !

    Les sites du groupe CPPRESSE : Trial Magazine | Génération Sans Permis | Boutique CPPRESSE | NextSpot | Casino Poker Mag | Auto-Entrepreneur | Foot en salle