Samedi : 

La première journée Portugaise du Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro s’est disputée sous un soleil éclatant. Avec des températures proches des 30 degrés, le physique des pilotes a été mis à rude épreuve pendant les 7 heures de pilotage nécessaire pour compléter ce 1er jour de compétition. Les pilotes sont unanimes pour dire que cette épreuve jouit d’une organisation sérieuse et professionnelle. Toutes les spéciales ont ravi les concurrents comme les nombreux spectateurs qui ont fait le déplacement.

Steve HOLCOMBE (GBR-Beta) s’est comporté en véritable patron. Il remporte la journée en faisant la différence dans son exercice favori: l’Enduro Test. Creusant l’écart à chacun des passages dans les 11kms de la plus longue des spéciales, HOLCOMBE s’est construit une avance confortable. Le Britannique remporte au total 5 spéciales. Il est donc le meilleur “performer” du jour.

La bataille pour l’accompagner sur le podium fut vraiment superbe entre Alex SALVINI (ITA-Honda), Loic LARRIEU (FRA-TM), Brad FREEMAN (GBR-Beta), Danny MCCANNEY (GBR-TM) et Giacomo REDONDI (ITA- Husqvarna). A la mi-journée le Top 10 se tenait en un plus de 30 secondes.

Brad FREEMAN (BGR-Beta) s’est mis en difficulté dès la première Champion Enduro-Test du jour, il perdait la bagatelle de 14 secondes sur HOLCOMBE et retombait au 3ème rang du général. Progressivement le pilote Beta Boano est parvenu à refaire son retard en remportant 3 spéciales. Il devait puiser dans ses réserves pour finir 2ème au général.

Alex SALVINI tenait à faire oublier son GP d’Allemagne délicat. Dans le rythme dès les premiers kilomètres de course, l’italien s’est employé toute la journée pour conserver sa 2ème place au dépend de Brad FREEMAN. Quelle fantastique lutte entre les 2 pilotes! L’écart le plus faible fut même, au début du 4ème tour, de 8 millième. Finalement SALVINI doit s’incliner, mais “Rocky” se montre pleinement satisfait de pouvoir montrer sa forme actuelle. Il est 3ème du jour.

Grosse déconvenue pour Loïc LARRIEU qui se voit contraint d’abandonner suite à une casse mécanique de sa TM Racing 300cc. Le Français s’est battu une grande partie de la journée pour une très belle place sur le podium. Sa moto remise en l’état devrait lui permettre de se montrer une nouvelle fois à son avantage dès dimanche matin.

4ème du jour Danny MCCANNEY a dû se battre face à de féroces adversaires en la personne de Christophe CHARLIER (FRA-Honda), 5ème. Belle performance du Français qui roule avec un orteil cassé. Giacomo REDONDI (ITA-Honda) termine 6ème du jour en se payant le luxe d’avoir remporté une Maxxis Cross-Test.

Eero REMES (FIN-Yamaha) a dû composer avec une journée difficile. Une erreur dans la 3ème Technomousse Extreme-Test lui fait perdre beaucoup de temps. Le Finlandais est encore en train de s’accoutumer au pilotage de sa Yamaha 450. Il termine 7ème.

En E1, Brad FREEMAN empoche un nouvelle victoire. Il devance Davide GUARNERI (ITA-Honda) et Matteo CAVALLO (ITA-Sherco)

Dans la très disputée catégorie E2, SALVINI l’emporte devant CHARLIER et REDONDI.

Pas de doute sur la victoire de Steve HOLCOMBE en E3, il gagne devant MCCANNEY et Anthony GESLIN (FRA-Beta)

Categorie Juniors : VERONA récidive aux dépens de RUPRECHT
Dans la catégorie Junior, la lutte fut absolument fantastique entre le duo infernal composé de Wil RUPRECHT (AUS-Yamaha) et Andrea VERONA (ITA-TM) . En tête toute la matinée RUPRECHT a commis une petite erreur dans la 3ème Extreme-Test. Destabilisé, Il ne pouvait rien faire face au retour de VERONA.

VERONA a fait quelques ajustements techniques sur sa TM à la mi-journée. Plus à l’aise avec ses nouveaux réglages, l’Italien produisait un effort incroyable et parvenait à prendre la tête à la fin du troisième tour ! Il confortait son avance sur RUPRECHT qui conservait malgré tout sa 2ème place. 3ème du jour Enric FRANCISCO (SPA-KTM) est parvenu à dompter Jack EDMONDSON (GBR-Sherco) 4ème.

La catégorie J1 est remportée par VERONA devant RUPRECHT et Theo ESPINASSE (FRA-Sherco).

En J2, FRANCISCO l’emporte face à EDMONDSON et Ruy BARBOSA (CHL-Husqvarna)

Youth 125cc: MAC DONALD a de l’appétit.
Hamish MAC DONALD (NZL-Sherco) fut encore une fois sans pitié avec ses adversaires. Il remporte 8 spéciales et termine 2ème de toutes les autres. Il s’impose avec 57 secondes d’avance sur un fantastique Claudio SPANU (ITA-Husqvarna) auteur d’une course remarquable. 3ème du jour Matteo PAVONI (ITA-Beta) termine à seulement 7 secondes de la 2ème place.

En Champions Lubricants d’Enduro Open Cup, la légende David KNIGHT (GBR-TM) a imposé sa loi dans la catégorie Senior. Il s’impose devant Andrea BELOTTI (ITA-KTM) et le local de l’étape Fernando FERREIRA (SHERCO).

En 4 Temps, Tom ELLWOOD (GBR – Kawasaki) se signale d’entrée de jeu en l’emportant devant Fraser FLOCKHART (GBR-Yamaha) et Mathias VAN HOOF (BEL-Beta). Absent en Allemagne, le Britannique est très satisfait de cette arrivée en fanfare.

Goncalo REIS (POR-KTM) est le héros du jour. Le Portugais l’emporte à la maison dans la catégorie 2 Temps. Il devance son compatriote Joao LOURENCO (PRT-Beta) et l’Espagnol Jorge PARADELO RODRIGUEZ (SPA-Gas Gas)

Ils ont dit:

Steve HOLCOMBE (GBR-Beta): “ Ce fut absolument fantastique, tout s’est bien passé. Même si j’ai éprouvé quelques difficultés à me mettre dans le rythme ce matin. Je vais être honnête ce genre de terrain n’est vraiment pas mon point fort. Je suis ravi de m’imposer aujourd’hui. Je vais maintenant bien me reposer et repartir à l’assaut demain matin”

Brad FREEMAN (GBR-Beta): “ Steve est vraiment sur une autre planète, je me suis donc concentré sur ma propre bataille face à Salvini s’est très bon de se battre à nouveau avec lui. Je suis fatigué et je peux vous dire que ce fut une des journées les plus dures de ma carrière.”

Alex SALVINI (ITA-Honda): “ quel plaisir de se battre de nouveau aux avants-postes. Je tiens vraiment à remercier mon équipe, ma moto etait etait parfaite. J’étais un peu blessé après mes chutes en Championnat Italien, mais aujourd’hui je me suis senti bien toute la journée. Je suis prêt à remettre ça demain. »

Andrea VERONA (ITA-TM): “J’ai essayé de nouvelles pièces sur ma Moto après la journée de training et j’ai décidé de faire marche arrière et revenir à mes réglages précédents. Ce fut une bonne idée car j’ai pu de nouveau attaquer comme j’aime le faire. C’est une superbe victoire je suis super satisfait.”

Will RUPRECHT (AUS-Yamaha): “A la différence de l’Allemagne je ne suis pas aussi déçu de ma performance. Je me suis bien battu toute la journée. J’ai encore pas mal souffert dans la 2ème partie de journée. Je dois encore travailler sur ma condition physique et mon adaptation à vivre dans ce nouvel hémisphère.

Dimanche : 

Deuxième journée de course dans la région de Valpaços au Portugal. Les concurrents du Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro sont repartis pour 3 tours d’une boucle de 3 spéciales. Les conditions de course sont à peu près identiques à celles de la veille. Les spéciales ont un peu évolué mais la grande question que tout le monde se pose: qui pourra faire tomber le quadruple champion du monde Steve HOLCOMBE (GBR-Beta)?

Brad FREEMAN fait tomber HOLCOMBE.​
Brad FREEMAN (GBR-Beta) est parvenu à signer cet exploit. Le pilote Beta Boano s’est montré à son avantage toute la journée. Les écarts étant très faibles, FREEMAN a fait preuve de beaucoup de contrôle pour conserver son avance. Même lorsqu’il a perdu la tête, le Britannique ne s’est pas déconcentré. Il remporte son premier Grand Prix de 2019 et booste sa confiance pour la prochaine étape en Espagne la semaine prochaine.

Steve HOLCOMBE n’a donc pas remporté sa 4ème victoire en 4 journée de course. Le pilote officiel Beta termine sur la 2ème marche du podium. Un peu fatigué de ses efforts de la veille, HOLCOMBE se sera montré menaçant pour FREEMAN toute la journée. En difficulté physiquement, l’Anglais a fait parler son métier et son excellente technique pour venir à bout de cette 2ème étape Portugaise.

Alex SALVINI (ITA-Honda) s’est montré encore une fois solide pendant cette journée. Il a su se défaire de ses adversaires en commençant par Davide GUARNERI (ITA-Honda) qui fut un temps sur le podium du jour en EnduroGP. Il termine 3ème ce dimanche, l’Espagne se présente bien pour le beau gosse Italien.

Plusieurs pilotes se sont fait remarqués dans la journée. Danny MCCANNEY (GBR-TM) a commis une grosse faute dans la première Technomousse Extreme-Test. Le pilote TM signe ensuite une belle prestation. Il remporte une spéciale et repart de Valpaços en 4ème position. Cela fait un peu oublier la déception de son équipe qui a dû enregistrer la défection de Loïc LARRIEU (FRA-TM) avant même le départ de la journée. Le team n’étant pas parvenu à remettre la machine du Français en état.

Belle prestation du pilote Honda Lunigiana: Davide GUARNERI qui s’est bien battu toute la journée. L’Italien termine 7ème. Toujours sur Honda, le Français Christophe CHARLIER (Honda) signe son deuxième top 5 du weekend. “CC” est satisfait de sa prestation globale et de ses progrès au guidon de sa Honda 450 CRF.

La lutte fut belle en E1 mais Brad FREEMAN l’emporte et devance un courageux Davide GUARNERI et le champion du Monde Junior 2018 Matteo CAVALLO (ITA-Sherco).

Alex SALVINI se délecte une nouvelle fois du goût suave de la victoire en E2. Il gagne face à Christophe CHARLIER et Eero REMES (FIN-Yamaha). Loïc LARRIEU absent perd gros avec un double zéro ce weekend.

Steve HOLCOMBE marque le maximum de points en E3. Le podium est identique à celui de la veille, il est accompagné de MCCANNEY et Anthony GESLIN (FRA-Beta).

Enric FRANCISCO échoue de peu face à … Andrea VERONA
Pour 9 petites secondes, le pilote espagnol Enric FRANCISCO (KTM) laisse échapper la victoire face à Andrea VERONA (ITA-TM). Le protégé d’Ivan CERVANTES a fait une course solide toute la journée, une erreur dans la dernière Enduro Test lui coûte probablement la victoire. Avec cette belle 2ème position, Il fait le plein de confiance avant son GP national la semaine prochaine à St Jacques de Compostelle (Espagne).

4 sur 4, voilà la statistique redoutable d’Andrea VERONA. Le pilote TM effectue pour le moment un sans faute dans la catégorie Junior. Son début de saison est exemplaire, Andrea veut conserver ce rythme toute la saison et s’imposer dès le prochain weekend hispanique.

On attendait Wil RUPRECHT (AUS-Yamaha) et c’est Jack EDMONDSON (GBR-Sherco) qui monte sur la 3ème marche du podium. Le pilote Sherco a souffert de la chaleur durant les 2 jours de course. Il a trouvé la ressource pour finir ce week-end Portugais sur une note positive.

A 2 minutes 30 du vainqueur du jour RUPRECHT sombre en ce Dimanche. Souhaitons au sympathique Australien de se remettre en selle dès la semaine prochaine.

Le classement est un peu chamboulé en J1, VERONA l’emporte devant Theo ESPINASSE (FRA-Sherco) et un autre Français Thomas DUBOST (KTM).
FRANCISCO gagne devant EDMONDSON en J2, ils sont accompagnés par le “rookie” Ruy BARBOSA (CHL-Husqvarna).

Youth 125: MCDONALD 4X4
Quel parcours sans faute de Hamish MAC DONALD (NZL-Sherco) dans la catégorie des jeunes de la Youth 125! Le Néo-Zélandais signe son 4ème succès de la saison. Il termine cette course avec une avance un peu moins importante que la veille ayant commis quelques erreurs en fin de parcours.

Il est accompagné sur ce podium dominical par Alejandro NAVARRO (ESP-Husqvarna) et Claudio SPANU (ITA-Husqvarna).

Dans la Champions Lubricants d’Enduro Open World Cup, les mêmes vainqueurs que la veille se sont imposés. David KNIGHT (GBR-TM) remporte la classe Senior devant FERREIRA (PRT-SHERCO) qui monte d’un cran par rapport à samedi et Andrea BELOTTI (ITA-KTM). 

En 2 temps, nouveau succès pour le portugais Goncalo REIS (KTM). Il s’impose face à  Joao LOURENCO (PRT-Beta) et Jorge PARADELO RODRIGUEZ (ESP-Gas Gas).

En 4 Temps, Tom ELLWOOD (GBR – Kawasaki) confirme qu’il faudra compter avec lui cette saison. Fraser FLOCKHART (GBR-Yamaha) et Mathias VAN HOOF (BEL-Beta) prennent exactement les mêmes positions que la veille 2ème et 3ème. 

Peu de temps cette semaine pour permettre à tous nos pilotes de se reposer. Dès le weekend prochain, ils seront de nouveaux en piste pour la 3ème manche de la saison avec le Grand-Prix d’Espagne dans les environs de St Jacques de Compostelle. Un grand merci aux organisateurs du Grand Prix du Portugal qui nous ont offert un fantastique évènement qui a ravi l’ensemble des acteurs du Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro. 

Ils ont dit: 

Brad FREEMAN (GBR-Beta)“ Ce fut une journée géniale, elle n’a pas été sans erreurs! Steve et moi avons fait des fautes et sommes tombés plusieurs fois. Le dur travail de cet hiver vient de payer s’imposer en Enduro GP c’est juste incroyable…. On va tenter d’aller faire la même chose en espagne la semaine prochaine.” 

Steve HOLCOMBE  (GBR-Beta): “Ce fut plus dur ce dimanche. Je ne suis pas hyper satisfait de ma conditions physique de ces derniers temps. Néanmoins je reste satisfait de mon résultat. Brad a été excellent et je dois le féliciter pour cette victoire méritée. Je veux maintenant bien me reposer et arriver la semaine prochaine en pleine forme.”

Alex SALVINI (ITA-Honda): “Quel weekend fabuleux!! j’étais venu avec comme objectif de m’imposer dans la catégorie E2. Maintenant que je sais que j’ai la vitesse pour m’imposer dans ma classe, je veux dès le weekend prochain en Espagne augmenter mon niveau et me battre pour la victoire en EnduroGP.”

Davide GUARNERI (ITA-Honda): “Ce weekend fut compliqué mais je suis content de mon résultat, j’ai mené dans la catégorie E1 et j’ai même été provisoirement sur le podium en EnduroGP. Je connais mes faiblesses dans les Extremes, je sais ou je dois travailler pour encore l’améliorer. »

Enric FRANCISCO (ESP-KTM): “ Andrea a été vraiment très fort aujourd’hui, je me suis bien battu, mais j’ai fait une grosse erreur et il a réussi à me dépasser. Je suis très content de cette place ca me donne de la confiance avant la course de la semaine à la maison en Espagne. Merci à Ivan Cervantes et à toute l’équipe pour leur soutien.”

Communiqué ABC Communication