Après cinq jours de bagarre dans les dunes des Emirats Arabes Unis, c’est donc le quasi local (il est installé à Dubaï à temps complet) Sam Sunderland qui s’impose donc pour cette ouverture du championnat du monde des rallyes 2019. En l’absence du tenant du titre Toby Price, toujours blessé, le pilote KTM n’a pas tremblé, menant la course quasiment de bout en bout dans ces grosses dunes qu’il connait bien. Malgré tout, rien n’était gagné avant cette dernière étape, puisqu’il ne possédait que 18 secondes d’avance avant cette étape finale qu’il remporte. Sunderland s’impose donc pour la seconde fois sur ce Rallye d’Abou Dabi.  Luciano Benavides, autre pilote KTM, prend la seconde place finale devant Cornejo et Kevin Benavides, le frère sur Honda, la légende Andrew Short complétant le top 5. Prochain rendez-vous pour la mondial des rallyes, le Silk Way, en Russie, qui s’élancera le 6 juin. 

Résultats de l’étape 5 :
1. Sam Sunderland (GBR), KTM, 2:39:59
2. Luciano Benavides (ARG), KTM, 2:43:25 +3:26
3. Joan Barreda (ESP), Honda, 2:46:42 +6:43
4. Jose Ignacio Cornejo (CHL), Honda, 2:49:40 +9:41
5. Kevin Benavides (ARG), Honda, 2:53:34 +13:35

Classement final : 
1. Sam Sunderland (GBR), KTM, 17:46:42
2. Luciano Benavides (ARG), KTM, 17:55:02 +8:20
3. Jose Ignacio Cornejo (CHL), Honda, 17:56:41 +9:59
4. Kevin Benavides (ARG), Honda, 18:21:33 +34:51
5. Andrew Short (USA), Husqvarna, 18:48:22 +1:01:40