Si le moteur de la AJP PR5 Racing 2013, comme ses prédécesseurs, est fabriqué en Asie, la conception de la culasse et du nouveau système Innercam, elle, est une exclusivité AJP et sort de l’esprit d’Antonio Pinto. L’Innercam est en fait un système comprenant une sorte de doigt qui, quand l’arbre à cames tourne, vient appuyer sur la piste une fois l’intérieur, une fois à l’extérieur, annihilant ainsi le poids du culbuteur et permettant ainsi à la courbe de puissance de ne pas s’écrouler. Simple et efficace, ce pourrait être le slogan AJP.

Prix : 7000 €

Fiche Technique :
MOTEUR
Type : monocylindre 4-temps, refroidi par eau, simple arbre 4 soupapes
Cylindrée : 249 cm3
Alésage x course : 77 x 53,6 mm
Puissance : 27,5 ch à 7000 tr/mn
Couple : 23 nM à 7000 tr/mn
Alimentation : injection électronique Delphi 34 mm
Démarrage : électrique
Boîte : 6 rapports

PARTIE-CYCLE
Cadre : périmétrique mixte acier/aluminium
Fourche : Marzocchi inversée ø 48 mm, déb. 300 mm
Amortisseur : Sachs, déb. 300 mm
Frein AV : disque wave ø 260 mm avec étrier flottant double piston
Frein AR : disque wave ø 220 mm avec étrier simple piston

MESURES
Empattement : 1 440 mm
Hauteur de selle : 950 mm.
Poids constructeur (sans essence) : 115 kg
Réservoir : 7,5 litres