Championnat de France enduro 24 MX : c’est parti !

On ne pouvait espérer mieux pour l’ouverture de ce Championnat de France d’enduro 24MX version 2017. Les superbes décors offerts par cette belle région du coeur du Var, baignés par une dose idéale de soleil qui ne nous aura pas quitté un instant, tout était réuni pour faire de cette première journée de course une réussite.

L’expérience des bénévoles du Moto Club du Var a fait le reste. Ils ont fait valoir leur savoir-faire dans l’organisation de telles épreuves et ont pu assurer le bon déroulement de cette ouverture.

Coté sport, on a eu droit à quelques surprises. Le britannique Jamie McCaney s’impose en E1 en prenant le meilleur sur Jérémy Tarroux. Victoire de Loïc Larrieu en E2 qui a eu fort à faire face à un surprenant Pierre Vissac qui a mené une partie de la course. En E3, victoire facile d’un Christophe Nambotin qui n’avait plus gouté à une victoire sur son championnat national depuis deux ans. Enfin, chez les Juniors, c’est la nouvelle recrue de l’ EEAT, Hugo Blanjoue, qui s’impose.

CATÉGORIE E1

Prévu jusqu’au dernier moment au départ de la course, Marc Bourgeois n’a finalement pas pris part à cette épreuve d’ouverture. En manque de préparation, il a préféré se consacrer ce week-end à la réussite du team Outsider qu’il manage. Et bien lui en a pris, car il voit aujourd’hui la victoire de son pilote, le britannique Jamie McCaney en E1.

Roue dans roue jusqu’à la mi-course avec Jérémy Tarroux (Sherco), il a finalement pris le meilleur sur lui dans la dernière boucle et s’impose pour 13 secondes.

Derrière eux, la bataille pour l’accès au podium à opposé Julien Gauthier (Yamaha B2R) à Romain Boucardey (Yamaha Ridercamp). Avantage Gauthier pour 3 petites secondes, qui prend donc la 3ème place d’une catégorie qui promet d’être très disputée cette saison.

D’autant que les petits nouveaux viennent d’ores et déjà se mêler aux débats. D’entrée de jeu, c’est le pilote Husqvarna Jeremy Miroir qui créait la surprise ce matin en s’imposant dans le tout premier chrono du jour. Une performance qu’il réitère lors de la dernière spéciale. Il termine finalement à la 5ème place, mais pourra légitimement croire à un podium pour les journées à venir.

CLASSEMENT E1

–1/ Jamie McCaney

– 2/ Jérémy Tarroux

– 3/ Julien Gauthier

CATÉGORIE E2

La belle surprise de cette journée de course chez les E2 nous vient du team BETA, et du pilote auvergnat Pierre Vissac. Extrêmement rapide, il s’impose sur toutes les spéciales du 1er tour qu’il boucle donc en tête, devant un Loïc Larrieu (Yamaha Outsiders) qui ne s’attendait visiblement pas à se voir opposer autant de résistance. Le pilote du sud retrouve sa concentration et sa vitesse à l’entame de la seconde boucle et parvient finalement à reprendre le leadership. Il s’impose ce soir pour 34 secondes. Vissac prend une très belle seconde place.

Sur la troisième marche du podium, on retrouve un Jérémy Joly (BETA) qui doit encore s’habituer à une moto et un environnement qu’il découvre pour pouvoir prétendre à la victoire. A noter l’ excellente performance de Yohan Lafont. Le pilote du team Yamaha B2R évoluait l’an passé en catégorie national et signe déjà des chronos lui permettant de candidater à un podium. Il est 4ème du jour.

CLASSEMENT E2

– 1/ Loïc Larrieu

– 2/ Pierre Vissac

– 3/ Jérémy Joly

CATÉGORIE E3

Dans la catégorie « grosses cylindrées », Christophe Nambotin (KTM) aura vécu une course relativement tranquille. Il s’impose au terme d’une journée qu’il a mené de bout en bout sans jamais vraiment être inquiété par la concurrence. Grosse frayeur cependant dans le second tour où il chute violemment, heureusement sans mal. Il cède alors la première place de la spéciale au basque Anthony Geslin (BETA). Geslin qui a d’ailleurs fait une performance remarquable aujourd’hui en occupant pendant 2 tours la seconde place, avant de devoir abandonner suite à un incident mécanique.

Cette seconde place revient donc à Romain Dumontier (Yamaha – Dumontier Racing), toujours aussi régulier au guidon de sa 300 WRZ.

La troisième marche du podium est occupé ce soir par Rudy Cotton (Husqvarna). Le « local » de l’étape, ancien habitué du championnat, n’a visiblement pas perdu la main!

CLASSEMENT E3

– 1/ Christophe Nambotin

– 2/ Romain Dumontier

– 3/ Rudy Cotton

CATÉGORIE JUNIOR

Dans une catégorie Junior qui nous a habitué à beaucoup de folie et à des évolutions très fréquentes du classement, on peut dire que cette première journée aura été relativement calme. Le premier fait marquant a été l’abandon de l’un des favoris, l’espagnol Kirian Mirabet (Sherco Academy) qui cassait son carter d’allumage sur une pierre dès la 2ème spéciale.

Le performer du jour s’appelle Hugo Blanjoue. Le nouveau pensionnaire de l’équipe de France armée de terre FFM entame on ne peut mieux sa saison en s’imposant aujourd’hui assez nettement, devant Thomas Dubost (KTM).

Ce dernier signe un premier podium en Junior après avoir remporté la catégorie Espoir la saison passée. Il est rejoint sur le podium par un autre pilote de l’ EEAT, Jean-Baptiste Nicolot. Un accès au podium qui s’est joué dans la toute dernière spéciale, et pour seulement quelques dixièmes de seconde, avec Théo Espinasse (Sherco Academy) et Valérian Debaud (TM). Vivement demain que l’on puisse assister à la revanche!

CLASSEMENT JUNIOR

– 1/ Hugo Blanjoue

– 2/ Thomas Dubost

– 3/ Jean-Baptiste Nicolot

CATÉGORIE FÉMININE

Du côté des femmes, on a eu droit à une très belle confrontation entre la pilote australienne Jessica Gardiner (Yamaha) et Samantha Tichet (Yamaha). Cette dernière a mené une partie de la course, avant de se coincer dans la première spéciale du second tour, où elle concède une trentaine de secondes à Gardiner. L’australienne s’impose devant Samantha dans une lutte que l’on devrait probablement revoir fréquemment cette saison.

Juliette Berrez (Yamaha), championne en titre, monte sur la troisième marche du podium. Auteur de chronos très réguliers, elle n’est cependant pas parvenu à accrocher la roue de Tichet et Gardiner.

CLASSEMENT FÉMININES

– 1/ Jessica Gardiner

– 2/ Samantha Tichet

– 3/ Juliette Berrez

CATÉGORIE CONSTRUCTEUR

Du côté des constructeurs, c’est le tenant du titre, YAMAHA, qui entame la saison comme il l’a terminé, avec une victoire. Grâce aux performances de Jamie McCaney et Loic Larrieu, respectivement vainqueurs E1 et E2, ils prennent la tête de ce trophée.

CLASSEMENT CONSTRUCTEUR

– 1/ YAMAHA

– 2/ KTM

– 3/ BETA

Dimanche 

La commune du Luc-En-Provence et ses alentours ont été un hôte de premier choix pour cette ouverture du Championnat de France d’ Enduro 24MX 2017. Au delà du climat exceptionnel et des paysages qui ne le sont pas moins, il faut saluer l’accueil qui a été réservé à la caravane de l’enduro français.

Eric Michel, le président du Moto Club du Var, qui a tenu les rênes de cet évènement, peut être fier de ses bénévoles et de la capacité qu’ils ont eu, une nouvelle fois, à organiser une épreuve d’envergure nationale dans ce somptueux département du Var. C’est un sans-faute.

Entre les banderoles, il y a encore eu de belles passes d’armes, notamment dans la catégorie E1, dont Jeremy Tarroux reprend le commandement. Loic Larrieu et Christophe Nambotin remportent logiquement les catégories E2 et E3. En junior, Hugo Blanjoue assoit sa position de leader en signant le doublé, tout comme Jessica Gardiner chez les filles.

-CATÉGORIE E1:

Coup de théâtre dans la catégorie E1 dès les premiers tours de roue, avec une panne mécanique qui prive de toute chance de victoire le vainqueur d’hier, Jamie McCaney (Yamaha Outsider). Le britannique parvient finalement à reprendre le cours de l’épreuve, mais sans aucun espoir de remonter dans le classement.

Le champ était donc libre pour Jérémy Tarroux. L’ officiel Sherco, un temps inquiété par un Julien Gauthier (Yamaha-B2R) plus à l’aise qu’hier, a fait une course solide et monte sur la plus haute marche du podium ce soir. Il prend ainsi la tête du classement provisoire E1. Julien Gauthier termine second, position qu’il occupe aussi au provisoire.

La troisième place s’est joué dans la toute dernière spéciale entre Romain Boucardey (Yamaha-Ridercamp) et Jérémy Miroir (Husqvarna). Boucardey part à la faute dans cet ultime chrono et offre à Jérémy Miroir son premier podium en catégorie Elite. Un excellent résultat pour sa toute première course en E1.

Classement championnat E1

– 1/ Jérémy Tarroux – 37 Pts

– 2/ Julien Gauthier – 32 Pts

– 3/ Jérémy Miroir – 26 Pts

-CATÉGORIE E2:

Loïc Larrieu (Yamaha – Outsiders) remporte une nouvelle fois sa journée dans la catégorie des mid-size. Une performance qui vient confirmer un statut de favori qu’il sera sans doute très difficile de venir lui contester. Pour cela, on pourra tout de même compter sur un team BETA qui a beaucoup impressionné ce week-end. Pierre Vissac confirme son beau résultat d’hier en terminant une nouvelle fois à la seconde place. Il est suivi par son coéquipier Jérémy Joly, avec qui il s’est livré une bataille impressionnante, notamment dans le premier tour où ils ont réalisé des temps quasiment identiques.

Yoan Lafont (Yamaha B2R) réitère sa performance d’ hier en se classant aux portes du podium, il est 4ème.

Classement championnat E2

– 1/ Loïc Larrieu – 40 Pts

– 2/ Pierre Vissac – 34 Pts

– 3/ Jérémy Joly – 30 Pts

-CATÉGORIE E3:

Chez les E3, Christophe Nambotin (KTM) a vécu une journée relativement tranquille. Comme hier, il commet sa seule fausse note à la mi-course, dans une spéciale 2 où il concède une dizaine de secondes. Pas de quoi s’inquiéter pour le normand qui avait cumulé trente secondes d’avance. Il remporte tous les autres chronos et s’impose dans cette catégorie E3 dont il prend le commandement. Il mène le provisoire avec 6 points d’avance sur Romain Dumontier (Yamaha).

Second du jour, Dumontier a dû faire face aux attaques du nouveau venu aux dents longues, le pilote basque Anthony Geslin (BETA). Souvent capable d’accrocher les temps de Dumontier, il se contente finalement d’une 3ème place. Cela promet de belle passes d’arme pour les épreuves à venir.

Classement championnat E3

– 1/ Christophe Nambotin – 40 Pts

– 2/ Romain Dumontier – 34 Pts

– 3/ Rudy Cotton – 26 Pts

-CATÉGORIE JUNIOR:

La catégorie Junior semble s’être trouvé un nouveau leader. La recrue de l’ EEAT Hugo Blanjoue a une nouvelle fois été le plus rapide chez les jeunes aujourd’hui. Il faudra qu’il confirme à Gacé, sur un terrain d’une nature très différente, mais la vitesse qu’il a montré ce week-end pour réaliser ce doublé fait de lui le favori pour la suite des évènements.

Derrière Blanjoue, on retrouve un tir groupé des pilotes Sherco Academy. Théo Espinasse, le premier d’entre eux, prend la seconde place, 2 secondes seulement devant son coéquipier Kirian Mirabet, qui avait du abandonner hier.

Au provisoire, Blanjoue prend le large avec 10 points d’avance sur Théo Espinasse, profitant des résultats moyens de Dubost et Nicolot aujourd’hui.

Classement championnat Junior

– 1/ Hugo Blanjoue – 40 Pts

– 2/ Théo Espinasse – 30 Pts

– 3/ Thomas Dubost -26 Pts

-CATÉGORIE FÉMININE:

Du coté des féminines, le début de course a été plus difficile aujourd’hui pour Samantha Tichet (Yamaha), qui a eu du mal à trouver le bon rythme et a vu s’éloigner Jessica Gardiner (Yamaha) dès le premier tour. L’ australienne, malgré une contre-performance sans conséquence dans la SP3 , a largement dominé son sujet et s’impose une nouvelle fois ce week-end. Samantha Tichet prend la seconde place, et consolide de fait ce même rang au classement provisoire.

Juliette Berrez, autre pilote Yamaha, complète un podium identique à celui de la première journée.

Classement championnat féminines

– 1/ Jessica Gardiner – 40 Pts

– 2/ Samantha Tichet – 34 Pts

– 2/ Juliette Berrez– 30 Pts

-CATÉGORIE CONSTRUCTEUR:

Le résultat blanc de Jamie McCaney rebat les cartes dans la catégorie constructeur. Après la victoire de Yamaha hier, c’est aujourd’hui Sherco qui s’impose grâce aux bonnes performances de Jérémy Tarroux et Kirian Mirabet. La marque française prend également la tête du classement provisoire avec 67 points, devant KTM.

Classement championnat Constructeur

– 1/ SHERCO – 67 Pts

– 2/ HUSQVARNA – 66 Pts

– 3/ YAMAHA – 64 Pts

La prochaine épreuve nous mènera à l’autre bout de la France, en Normandie, vers un décor et une typologie de terrain radicalement différents. Les pilotes renoueront avec les spéciales en herbe, et cela pourrait modifier un peu les classements que nous avons eu ce week-end. Rendez-vous à Gacé les 13 et 14 Mai prochains. En attendant connectez-vous sur www.enduro-france.fr pour accéder à tous les résultats.

Texte/photo/vidéos enduro-france.fr

La vidéo du samedi :

La vidéo du dimanche :

    Discussion · Aucun commentaires

    Il y a 0 commentaire à propos de "Championnat de France enduro 24 MX : c’est parti !".

    Personne n'a encore posté de commentaire. Commencez la discussion !

    Les sites du groupe CPPRESSE : Trial Magazine | Génération Sans Permis | Boutique CPPRESSE | NextSpot | Casino Poker Mag | Auto-Entrepreneur | Foot en salle