ETrek Electric Motion : watts à la française

Electric Motion, alias EM, est une jeune entreprise française, comme son nom ne l’indique pas. Le projet ? Concevoir des deux roues électriques, et pourquoi pas en tout terrain. Le modèle trial, l’EMSport, qui existe depuis quelques années déjà, est largement ce qui se fait de plus abouti dans sa catégorie. La preuve, la brêle a même déjà été championne de France avec Bastien Hyete derrière le guidon, face à des thermiques. Bref, ça fonctionne pas mal du côté des gars en collants moulants.

Electric motion

Désireuse de se diversifier, la boite héraultaise propose maintenant une version trail de son joujou à watts, baptisée ETrek. Orienté « street », avec une selle traditionnelle et confortable et des équipements adaptés à la route, ce trail léger semble pouvoir être capable de polyvalence, pour aller chercher le pain en ville et revenir par des chemins de campagne. Equipée d’une batterie Lithium polymère de 52Ah / 51.8V et d’un moteur brushless, elle est capable d’offrir jusqu’à 60km d’autonomie et une vitesse maximale de 85km/h, selon ” les conditions d’utilisation et de configuration de la moto”, comme on dit dans ces cas-là. En gros, ce sera moins si vous ouvrez comme un goret ! Il n’empêche que cette machine présente des intérêts non négligeables et parait être un pas dans la bonne direction. L’EMap, par exemple, permet de changer de cartographie en temps réel : puissance, vitesse de pointe, la moto est totalement différente selon les envies et les besoins d’autonomie. L’ETrek Brake, un frein électrique, équipe de série le modèle. Il permet de ralentir votre la moto en toute sécurité tout en rechargeant votre batterie à chaque utilisation. Quant à ceux qui diront qu’on ne peut rien faire avec, j’ai pris la liberté de joindre une vidéo, histoire de prouver le contraire. Reste à causer tarifs : 8496 €. C’est cher pour un petit trail, c’est un fait. EM annonce cependant un coût de 0.02 €/km, soit bien moins qu’un modèle standard. Reste à voir combien il faut de kilomètres pour amortir.

Pour télécharger la brochure, cliquez ici.

Pour en savoir encore plus, allez sur le site d’EM.

Fiche technique :
CHASSIS : Cadre Périmètrique 25CD4S
Suspension Avant : Fourche inversée & réglable, Débattement Avant : 180mm
Suspension Arrière : Ollé R16V
Frein Avant : Système de freinage CBS, disque 260 mm 2 pistons
Frein Arrière : Système de freinage CBS, Disque 220mm 1 piston
Roue avant & arrière : Morad 90/90 R21, & 120/80 R18 Noires, Pneumatiques Michelin
DIMENSIONS : Empattement : 1390mm, Longueur : 2220mm, Largeur : 800mm
Hauteur de Selle : 850mm, Garde au Sol : 280mm, Hauteur repose-pied : 350mm, Poids : 95kg
PROPULSION : Moteur Brushless DC, Puissance : 6kW nominal, 11kW pic, Couple : 27 Nm
Refroidissement : Air
Transmission : chaîne
Batterie : LiPo 51,8V / 52Ah / 2,69kWh
Temps de charge : 3h45min, 1h45min (charge rapide en option)

Les vidéos, en version street, TT et trial :

    Discussion · 1 Commentaire

    Il y a 1 commentaire à propos de "ETrek Electric Motion : watts à la française".
    1. yot :

      16/11/2016 · 15:09

      formidable le progrès…..nous (les enduristes surtout) sont accusés de faire trop de bruit et de poluer (surtout les 2 tps) ….et bientôt nous serons accusés de ne plus faire de bruit (et de surprendre le vert randonneur ou ramasseurs de champignons…) et de promouvoir les centrales nucléaires…..donc je garde ma 250 WRF achetée d’ occase 3500 euros qui me permettent de mettre de l ‘essence jusqu ‘à la fin de mes jours (62 ans et 40 d’ enduro) avant d’ atteindre les 8500 de la E T..rucmuch !!!

    Les sites du groupe CPPRESSE : Trial Magazine | Génération Sans Permis | Boutique CPPRESSE | NextSpot | Casino Poker Mag | Auto-Entrepreneur | Foot en salle